Ne confondez plus chiffre, nombre et numéro

Dans mon dernier billet, je titrais : « Prête à partir mais pas près de revenir », vu le nombre de jours qui s’est écoulé depuis, vous avez dû croire que je vous avais pris aux mots !

Puisqu’on parle de nombre, savez-vous ce qu’est réellement un nombre ? Rassurez-vous, Les Points sur les i ne vire pas « Parfait petit manuel de mathématiques ». Quoique… Car qu’on le veuille ou non, les mathématiques sont souvent liées à la bonne compréhension de la langue. Et confondre chiffre, nombre et numéro, pour un matheux, est un vrai sacrilège.

Pourtant, dans la vie de tous les jours, hormis les matheux, qui fait encore la différence entre ces trois termes ? Oui, bon, moi, j’avoue (ma mère me rêvait prof de math !)… Il faut dire que dans le langage courant, employer indifféremment l’un ou l’autre est admis et ne choque plus personne (sauf les matheux et… moi). C’est regrettable, car ce que l’on admet pour les chiffres et les nombres, personne ne le fait pour les lettres et les mots (vous comprendrez plus bas). Comme quoi, même dans le langage, il y a des discriminations !

J’arrête là mon numéro et pour ceux que cela intéresse, voici donc comment employer à bon escient « chiffre », « nombre » et « numéro ».

Les chiffres vont de 0 à 9

Retenez une chose, il n’existe que 10 chiffres : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9. Un chiffre est en fait l’équivalent d’une lettre. On dira donc, de préférence, « le chiffre 3 », et pas le « nombre 3 ». Pour les mathématiciens, les chiffres sont les symboles mathématiques de base auxquels on associe une valeur numérique.

Les nombres sont composés de chiffres

Un nombre, lui, est composé de chiffres (minimum deux). Comme les mots sont composés de lettres. 29 est un nombre, pas un chiffre. Tout comme 1.925 ou 3.524.689.

Oui mais alors, pourquoi dit-on un « chiffre d’affaires » et pas un « nombre d’affaires » ? Parce que le montant d’une somme, le total d’une évaluation, est un chiffre. Dixit Le Larousse ! Et les joies de la langue française !

Et les numéros alors ?

À côté des chiffres et des nombres, pour complexifier encore un peu plus les choses, nous avons en effet les numéros. Eux, ce sont des codes composés d’un chiffre ou d’un ou plusieurs nombre(s). Autre particularité : ils portent un certain nombre d’informations et/ou indiquent une place dans une série. Vous suivez ? Ainsi, on parlera d’un numéro de téléphone ou d’un numéro de rue et pas de chiffre ou de nombre de téléphone ou de rue.

Pas sûre que tout cela vous réconcilie avec les maths !